mercredi 14 novembre 2012

[Rétro-Instant] Jurassic Park

"Le pouvoir génétique est la force la plus terrible que la planète ait connu, mais vous la maniez comme un enfant qui a trouvé le flingue de son père !" - Ian Malcom, Jurassic Park

Et un écran d'intro digne d'une master System, et un!
Salut à tous! Aujourd'hui, on retape à nouveau dans mon stock de jeux d'arcades! J'adore jouer à ce genre d ejeux, et là, j'adore y jouer à plusieurs. Et vu que je jeu est un jeu qui supporte le trackball (souris), je peux permettre d'y jouer et tester avec un autre. C'est pourquoi Kangrax a été co-testeur pour ce jeu, et il aura été utile!

Bon. On a affaire à Jurassic Park sur Arcade. C'est un lightgun shooter (pour les novices, comprenez un jeu dans la même veine que le tir aux pigeons, mais virtuel, avec un pistolet factice) axé sur le film éponyme. Sorti en 94 par SEGA, on incarne un à deux types dans une voiture "quelques mois après" le film, qui doivent visiblement aller au musée pour aller faire je ne sais quoi, vu qu'on fait que tirer sur tout ce qui bouge et même sur ce qui bouge pas, c'est vous dire! Bon, on va raconter un peu tout ça dans un ordre logique, suivez le guide.

Des Ptera trop cons. Ils viennent s'écraser sur vous...
Coté gameplay, ya pas plus con. Tu vises, tu tires. Ya pas d'autre bouton que la gâchette. D'ailleurs, c'est un tir automatique, pas besoin de s'occuper des munitions, ni de spammer le bouton de tir, ça marche tout seul, et ça a des munitions limitées  Cool, je voulais justement jouer à un jeu simple... Un peu trop même: ce jeu résumé le concept du lightgun shooting à son plus simple aspect : pas de score, pas de concurrence entre les deux joueurs, juste une barre de vie, des monstres difformes dinosaures, et c'est tout. Abaissez l'arceau de sécurité, préparez les sacs à vomi, armez les gatlings, ça va secouer!
BRO CLAW!
Alors, le jeu se divise en 4 niveaux avec plus ou moins des différences: prairies, forêt musée, et je ne sais quoi. Plusieurs types de dinos vous foncent dessus, et essayent de vous tuer pour je ne sais quelle raison, sinon, c'est pas drôle. Donc ça commence direct avec un T-Rex (Roxane, pour les intimes), qui vous fonce dessus, la gueule ouverte ET pleine de dents. Ensuite, on passe par des troupeaux de dinos moches qui nous foncent dessus pour absolument aucune raison. Puis on énerve un  tricéra-pop en atterrissant dans son derrière, ce qui énerve toute la troupe, puis on passe par des grottes, la cime des arbres, etc... Point bonus pour les raptors qui se pointent devant vous en slidant par le coté de l'écran, c'est épique, ça fait penser à du "j'vous lave la vitre?", et aussi à de mauvais films d'épouvante...

"-Je suis content
-Oui, mais je rappelle que t'as été fini au triphasé"
Oui, il faut affronter les viles barrières de la mooort!
Enfin...
Graphiquement, C'est d'la pseudo 3D, que du sprite, donc effets de zoom, mais sans interlacing, donc on a une bonne grosse bouille de pixels à la mode 7, en plus moche : les décors sont faits de murs/arbres/parois de grotte qui se ressemblent, pas un truc qui change; les dinos ont peu de couleurs, on dirait qu'ils sont malades,  les effets de pente assez ingénieux, mais assez bizarre: ils ne font que déplacer les sprites en fonction de l'axe y... Donc en gros, ici, on a une jolie bouillie de pixels plus ou moins gros, assez colorés certes, mais mouaif...

Au niveau de la musique... ya une musique? Je l'ai pas entendu entre les cris forieux des dinos, le bruit de fond des gatlings, et le reste... Sinon, question son, tout est dit, sauf le épique "Good Luck" en début de partie quand on insère une pièce.
ll
I came.
Pour finir ce test relativement court, je pense que ce jeu est assez fun, mais pas assez poussé: i l n'y a pas vraiment de but, sinon une image de fin, il n'y a pas de compétition car pas de scores ni moins de high score. Sinon, ça reste un railgun shooter sympa, sur le thème jurassique de nos chers raptors! :p

Aucun commentaire:

Publier un commentaire