dimanche 8 juillet 2012

[Rétro-Instant] Mario&Luigi Superstar Saga

Salut à tous! Pour cette première rétrospective, j'aimerais parler d'un jeu que j'ai toujours voulu avoir pendant 9 ans, et enfin terminé en l'espace de quelques jours: Mario&Luigi Superstar Saga, sur Game Boy Advance.

Avant toute chose, revenons un peu en arrière avant même ce jeu, en 1996 sur SNES. Le 9 mars sortit le premier RPG dans l'univers de Mario: Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars. Ce jeu posera toutes les bases de presque tous les RPG Mario, dont notamment le combat en tour à tour, le système de compagnons, ou bien une gestion (souvent simpliste) des caractéristiques des persos, avec ou sans inventaire.

Revenons en 2003, 17 Novembre (les nord-américains auront le jeu avant les autres, fait assez rare). J'entends parler du jeu, je ne savais où le trouver, puis j'entends parler des émulateurs GBA. Oui, l'émulation de jeu téléchargés, c'est le mal, mais bon, j'ai dumpé (copié le jeu de ma propre cartouche sur mon ordi) la rom depuis. Donc je récupère la rom de ce jeu, et en avant! Mes premières approches avec le jeu auront vite fait de me rendre fan des jeux de cette série. Pourquoi?

-Point de vue joueur-

Ici, un Mario écrasé fera l'affaire
Déjà, le jeu adopte un humour quasi-omniprésent, quoique assez enfantin. Le monde en lui-même porte les couleurs du rire et de l'humour: vous irez chercher à un moment le soda hilaro, fermenté pendant des siècles à coup de vannes, vous tomberez certainement sur des pois Hihi, Haha, etc... Une autre caractéristique de ce jeu est que vous devrez utiliser des outils/pouvoirs pour avancer dans le monde assez hostile. Ça ne paraît pas vraiment original, on pensera tout de suite à Golden Sun, ou d'autres jeux, mais vous ne verrez jamais ailleurs Luigi écraser Mario à coup de marteau pour le faire réduire sa taille de moitié, pouvant accéder à des chemins trop petits auparavant. D'autres actions seront disponibles au fil du jeu, et presque toutes auront aussi une implication dans le combat.

Ici, c'est l'attaque Frères Feu
Notez le halo qui indique que l'on doit appuyer sur le bouton.
Les combats sont assez actifs: vous êtes obligés d’interagir durant la phase d'attaque ou de défense, en appuyant/maintenant le bouton assigné au frère au bon moment (A pour Mario, B pour Luigi). Si vous appuyez/maintenez/spammez le bouton en question au bon moment, l'attaque n'en sera que meilleure, sinon, votre attaque ne fera autant de dégâts qu'un pétard mouillé. Pareil pour la défense: vous pouvez esquiver/contrer les attaques ennemies en appuyant au bon moment. Cela force le joueur à suivre et être dans le combat, et éviter qu'il ne fasse que suivre comme une larve les animations.


C'est le virus bleu qui vient de Dr.Mario
Une caverne, habitée par des ennemis.
Notez la référence à Dr.Mario. Les clins
d'œil sont peu nombreux dans ce jeu
Les graphismes sont très bons: c'est coloré, il y a quelques détails, mais pas trop pour garder un aspect cartoon, ça se tient, c'est beau, et ça ne pique pas aux yeux: je verrais bien un jeu next gen avec ce style graphique, quoique avec un peu plus de détails, écrans HD oblige. Les animations des PNJ hors combat sont assez banales, limites répétitives: on voit les PNJ marcher, même si ils ne se déplacent pas! Oo" Mais en combat, c'est toute une autre histoire: Les animations de Mario et Luigi sont extrêmement détaillés: il y a des sprites originaux pour quasiment toute attaques, que ce soit les attaques, les actions frères, ou bien leur ratages! C'est pourquoi on verra Mario avec un marteau sans tête si il échoue l'attaque au marteau, Luigi se tenant le pied de douleur si il saute sur un ennemi pointu, et la liste est assez longue, mais amusant à voir dans certains cas!

-Point de vue programmeur-
/!\ Langage technique en vue.

Le jeu paraît très bien conçu: je n'ai eu affaire à aucun bug depuis que j'y joue. Le moteur de combat serait intéressant à décompiler, et à observer: il y a des évènements à peu près partout: que ce soit avant une attaque, après, ou même pendant une action. Des actions sont impossibles dans certains cas (quand un Boo vous vole le "cube" de ces actions, ou les attaques duo quand un des frères est à terre), es pas mal de réactions sont à observer notamment avec les équipements: un badge vous permettra de sauter sur les ennemis pointu, un jean va vous restaurer des PV tour à tour, ou même un badge va vous augmenter l'attaque en fonction du nombre de Champignons dans l'inventaire!

Si vous donnez deux fois d'affilé un bonus à la même caractéristique, le deuxième sera quasi-nul (généralement 1). Ca évite de rendre un perso trop déséquilibré.
Le système d'évolution des frères est doté d'un bonus de
points que l'on peut ajouter à sa guise, mais il faudra éviter
de les mettre dans la même caractéristique.
Du coté gameplay, le jeu forçant à suivre le combat est une très bonne idée: on apprend plus facilement les patterns régissant les IA des monstres, et leurs attaques: on se voit faire ce qu'il faut au bon moment pour contrer une attaque d'un ennemi. Le jeu vous permettra même de doubler le nombre d'attaques duo après les avoir utilisés suffisamment pour qu'en plein combat, Mario et Luigi discutent sur une nouvelle attaque basée sur la précédente: l'Avancée, souvent plus destructrice que la précédente. Ça permettra de changer parfois le type de l'attaque: L'attaque Frère tonnerre, attaque de type AOE, deviendra une attaque ciblée par exemple.

Le jeu repose sur une histoire à rebondissements, on peut se trouver à nourrir des Yoshis à coup de pois spéciaux pour avancer dans la quête! Mais dans l'ensemble, il n'y a pas d'incohérences, le scénario se poursuit, avec toujours plein d'humour, c'est un plutôt bon exemple de scénario, pas trop facile à deviner.
Il faudra noter aussi la présence soutenue de mini-jeux, la plupart étant nécessaires à réaliser pour poursuivre, ils casseront la routine du combat-combat-combat.

-Derniers points-

Pour finir, ce jeu est un type de jeu à essayer, je parlerais plutôt de TRPG pour enfants, tant sa simplification permet aux plus jeunes de savoir ce qu'est un TRPG, tout en restant assez sympa et amusant. Ce sera le premier de la série de RPG Marios sur consoles portables, mais sur consoles de salon, la série de Paper Mario tient la relève de Super Mario RPG. C'est un bon jeu, avec une durée de vie plutôt faiblarde : 10-13 heures de jeu pour le finir, mais avec des graphismes assez sympa, une musique (j'ai pas parlé de la musique!) pas tellement marquante (sauf peut-être celle du combat), et une histoire assez sympa pour le coup, même si on doit sauver une fois de plus la princesse, elle ne restera pas longtemps le centre du sujet!Un bon jeu, à essayer si vous voulez vous frotter aux RPG du moustachu plombier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire